• Bonjour !

     C'est la réception ? 
    J'aimerais parler avec quelqu'un à propos d'un patient qui se trouve chez vous. 
    J'aurais souhaité connaître son état de santé, 
    savoir s'il va mieux

     ou si son problème s'est aggravé.    

     -Quel est le nom du patient ? 
     
    Il s'appelle Jean Dupont

    et il est à la chambre 302. 
    -Un instant je vous prie, je vous passe l'infirmière. 
    Après une longue attente : 

    -Bonjour,

     ici Françoise l'infirmière de service. 

       Que puis-je pour vous ? 
    - J'aimerais connaître l'état du patient Jean Dupont de la chambre 302. 
    -Un instant je vais essayer de trouver le médecin de garde. 
    Après une plus longue attente : 
    -Ici Le Dr. Jean,

     le médecin de garde ;

    je vous écoute.
    - Bonjour Docteur,

     je voudrais savoir quel est l'état

    de Monsieur Jean Dupont,

     qui se trouve chez vous

    depuis 3 semaines à la chambre 302. 
    -Un instant,

    je vais consulter le dossier du patient. 
    Après encore une autre attente :

    - Huuuummm,

     Le voici :
    Il a bien mangé aujourd'hui,

     sa pression artérielle
    >
    et son pouls sont stables, 
    il réagit bien aux médicaments prescrits 
     
    et normalement on va lui enlever

     le monitoring cardiaque demain. 
     
    Si tout continue comme ça

     encore 48 heures, 
     
    son médecin

    signera sa sortie d'ici le week-end. 

     - Aaahhh !

     Ce sont des nouvelles merveilleuses ! 
     
    Je suis fou de  joie.

     Merci. 
    - Par votre façon de parler je suppose

     que  vous devez être quelqu'un

     de très proche,

    certainement de la famille ? 
    - Non, Monsieur !

    Je suis Jean Dupont moi-même
    >
    Et je vous appelle du 302 !
    Tout le monde entre et sort ici

    de ma chambre   

      et personne ne me dit rien... 
    Je voulais juste savoir

    comment je me porte !

    Merci bien ! 
     
    Transmis par un médecin du CHU*,  qui l'estime "assez réaliste"...

    Trés réaliste oui en effet

    Car de mon côté je me suis trouvée

    confrontée à "ce canular penserez vous "

    Hé bien non !!!!

    Trop drôle lorsqu'on le lit

    Mais pas en réalité .........


    1 commentaire
  • Ech' cangemint d'heure in ch'ti ,

    nel'oubliez pon al 'nuit prochin'ne

     Pour tertous qui s' posent toudis

    l'question à chaque  fos
     
    el'grinde question quand çà  vint l' temps

     ed'canger d'heure ??? 

     "Ein avinche ou bien ein arcule ?"         

     Té veux  ti un truc pour t'in rappeler ?

       Ravisse bin.
     ...in OCTOB
    RE: cha finit par RE   

     bin in ar ' recule

    el' t'chiote aiguille

     ...in AVRIL: ça qu'minche par AV  

    bin  là in avinche el't'chiote aiguille
     
    ta ti  tout compris ? ouais ouais

    bon si ché ouais

    Ché bin cha ..hein !!! 

      

    In va dormir inn' heure ed'plus !!!!Hein ? 

    Cadran

    Bonne journ?

    Grosses baisses à tertous dech'Pays d'Artois

    à mon d'ché anciennes "gueules noires "

    @ bétot ?  


    votre commentaire
  • La maîtresse a fait une dictée.
    Le petit Benoît a bien écouté. Il a écrit exactement ce qu’il a entendu. Pourtant, le résultat est inattendu !

    Une dictée sans fautes.
      
     Dans la cuisine du vieux chalet
     
    Un ravioli,
     au fond d’un petit poêlon, réchauffe.
     Et il dore sous une couche de gruyère râpé.
     Le vieux chalet est bien tranquille.
     Pour le dîner, tout sera grillé,
     appétissant, fondant !
     Le fromage est posé sur un plat ravissant.
     Sans doute, et d’une bouchée,
     il sera avalé !
     Le saucisson, gras et bien tendre,
     sera coupé en rondelles.
     Et, servi sur un plateau,
    le chocolat bout.
     Le verser sera délicat et dangereux !
     D’un seul coup,
     il écume et gorge le chalet

    d’un bon et tranquille parfum

      
    Une dictée, 100 fautes !
      

    Dans la cuisine du vieux chat laid

    Un rat vit au lit,

     au fond d’un petit poêle long.

     Réchauffé,

    il dort sous une couche de gruyère râpé.

     Le vieux chat laid est bien tranquille :

     pour le dîner, tout ce rat, gris et appétissant,

     fond dans le fromage.

    Et posé sur un plat,

     ravi, sans s’en douter,

     d’une bouchée, il sera avalé !

    Le sot, si son gras est bien tendre,

     sera coupé en rondelles et servi sur un plat.

     Oh ! le choc ! holà !

    Bouleversé ce rat délicat est dangereux !

     D’un seul coup, il écume,

     égorge le chat laid d’un bond et tranquille,

     part.

                                          Fin
     

      

    Gilles4

     

     

      

      

      

     


    1 commentaire
  • Trés bon dimanche à tous ,

    Je retourne me coucher 

    pour éssayer de calmer 

    ces douleurs ......

    De ces crises de colopathie dont 

    cette fois la panoplie de médocs ne 

    fait aucun effet ...

    Il faut de nouveau attendre 

    "une nouvelle opération pour

    oter cette poche qui s'est formée

    dans les intestins etc ......"

    J'ai hate cette fois car ,

     l'oclusion est toujours probable

    et cette "barique de ventre d'une femme

    enceinte de six mois partira ....

    Bisousssssssss et @ trés bientôt

    Ne m'en veuillez pas

    pour n'être que si peu avec vous ...

    Je suis encore votre "Amie "

    Même pour ceux m'ayant retiré

    de leur liste , je vous comprend ...

    Votre Amie

              Marie

      


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires